Affaire de chantage sexuel: l’ancien Dg d’une société publique dans de sales draps

La Division des investigations criminelles (DIC) a mis fin à l’odieux chantage dont été victime l’ancien directeur général d’une grande entreprise publique de la place. L’affaire est pour le moins rocambolesque et c’est dans la plus grande discrétion qu’elle a été gérée par la DIC.



L’ancien directeur général d’une société publique est empêtrée dans une affaire de mœurs qui a connu son épilogue, hier, avec le déferrement devant le procureur de la République des mis en cause présumés. A vrai dire, ce dernier a été victime de son appétit sexuel hors norme. En effet, il faisait des séances de partouze avec quatre filles qu’il a connu sur facebook. Ces dernières-des amies-le sachant balèze, ont attendu qu’il dorme après une séance de partouze pour le filmer tout nu à partir d’un téléphone portable après l’avoir discrètement photographié en pleine acte sexuel.


Par la suite, la bande est passée à l’acte après en gravant les photos et vidéos compromettantes sur CD. Elles ont fait comprendre au « Dg » qu’elles vont remettre les photos et vidéos à la presse si jamais ce dernier ne passe pas à la caisse. Au fil de la semaine le pigeon a casqué près de sept millions de F CFA pour la bande qui, le connaissant marié et père de famille, ne cesse de le harceler. Selon le journal « Libération », las de subir ce chantage, l’ex Dg a porté plainte et l’affaire a été l’affaire a été confiée à la DIC qui a réussi à ferrer la bande de quatre filles en demandant à leur proie de jouer le jeu. Le garçon qui a aidé les filles dans la confection des CD compromettants, a aussi été déféré. 


Jeudi 5 Février 2015 - 11:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter