Affaire de la Cité Tobago : La Section de recherche entre en scène.

Le limogeage du Préfet de Dakar, du directeur régional des domaines sont en réalité qu’un maillon de la chaine. En effet, après avoir coupé ces têtes, Macky Sall a dirigé son sabre sur d’autres personnalités et non des moindres.



Affaire de la Cité Tobago : La Section de recherche entre en scène.
Elles sont onze personnes à être «tombées» en même temps que le mur de l’aéroport Léopold Sedar Senghor. En effet la Section de recherche (Sr) de Dakar a procédé à l’arrestation de Youssoupha Ndiaye, considéré par les sources de Libération qui nous livre l’information comme étant le cœur de cette mafia. Mais il n’est pas le seul à être alpagué par les gendarmes. En effet, Alioune Badara Seck, le chef du Département génie civil de l’Agence des Aéroports du Sénégal (Ads), a lui aussi été mis aux arrêts en même temps que trois autres présumés complices qui travaillent dans cette structure.

Parmi les autres personnes arrêtées, figure un certain Saliou Kébé, technicien de son état. C’est ce dernier qui aurait levé une partie du voile. En effet interrogé, ce dernier, qui se considère comme «un simple intermédiaire» a déclaré avoir remis à Alioune Badara Seck une somme de 30 millions FCFA pour financer l’opération.

Cette somme aurait été donné par Youssoupha Ndiaye, bénéficiaire de plusieurs parcelles dans ce site, à travers une dénommé Fatou Seck qui jouait le rôle d’intermédiaire dans cette transaction. En sus de ces personnes, les hommes en bleu ont aussi interpelé Mbor Thioune et un certain Alain tous deux des «tampons».

Ousmane Demba Kane

Vendredi 26 Juin 2015 - 09:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter