Affaire de produits phytosanitaire : Un scandale de 72 millions F Cfa au ministère de la Santé



Affaire de produits phytosanitaire : Un scandale de 72 millions F Cfa au ministère de la Santé


Le ministère de la Santé et de la Prévention est au centre d’un scandale autour d’un marché de 72 millions de nos francs. Il s’agit d’une commande de produits phytosanitaires livrée au Service national d’hygiène, qui a été substitué.

Eva Marie Coll SECK et ses collaborateurs se retrouvent, selon le journal « Le Quotidien », au cœur d’un imbroglio de marché substitué, en outre d’une surfacturation présumée à hauteur de 41 millions de nos francs sur un montant total de 72 millions F Cfa pour la fourniture de produits d’hygiène en perspective des évènements religieux.

Cette nébuleuse affaire a été dénichée par un fournisseur qui a d’ores et déjà porté plainte pour « faux et usage de faux par substitution de documents » à la section de recherche des pandores. Pour l’heure, les gendarmes pilonnent le mis en cause, en l’occurrence Tamsir NGOM, directeur de Set 2000. La société « Set 2000 » (Société d’entretien et de traitement) est l’un des principaux interlocuteurs du ministère de la Santé dans cette affaire de marché substitué.  



Vendredi 8 Février 2013 - 10:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter