Affaire des 3 journalistes: vers une décrispation ce vendredi



Selon des sources dignes de foi, Alioune Badara Fall et Mamadou Seck de « l’Observateur » et Mouhamed Gueye du « LeQuotidien » devraient bien quitter la cave du Palais de Justice de Dakar où ils passent la journée depuis plus de 48 heures. Ce, pour retrouver la liberté même officiellement provisoire. En tout cas, s’il n’y a pas de changement de dernière minute, le ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba a été instruit, pour ce qui relève du ministère public, de desserrer l’étau autour des trois (3) journalistes.


A ce propos, renseigne « Enquête », c’est que dans cette affaire, l’Armée avait déposé une plainte, à la suite d’un Conseil de sécurité au cours duquel les autorités s’étaient plaintes de l’article incriminé de « l’Observateur » sur l’envoi de soldats au Yémen. Les journalistes déférés ce mercredi, attendent toujours de faire face au Procureur pour être fixés sur leur sort. En tout cas, du côté du pouvoir, on semble bien se rendre compte que ce n'est pas une bonne publicité que d'arrêter des journalistes au moment la presse du monde est représentée à Dakar avec l'ouverture du procès de l'ancien président Tchadien, Hissein Habré qui démarre ce 20 juillet. 


Vendredi 17 Juillet 2015 - 10:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter