Affaire des 74 milliards : Rewmi contrattaque.

Idrissa Seck dérange le pouvoir au plus haut point. C’est l’avis de Thierno Bocoum. Le secrétaire national chargé de la communication du parti Rewmi qui présidait ce samedi une rencontre organisée par les jeunes de son parti, en a profité pour s’attaquer au régime du Président Macky Sall.



Affaire des 74 milliards : Rewmi contrattaque.
L’affaire des 74 milliards qui accable Idrissa Seck n’est en réalité qu’un aveu du pouvoir de sa position de faiblesse face au président du parti Rewmi. C’est l’avis du député Thierno Bocoum qui était en déplacement, samedi, à Louga, pour présider une rencontre organisée par les jeunes de son parti.

«Si nous n’étions pas important dans ce pays, et si nous ne constituions pas une menace pour le pouvoir, ils n’allaient pas mettre en œuvre ces actions. Leur souhait est qu’à chaque fois qu’on nous tend le micro, on parle de ces milliards. Ils veulent nous divertir et nous ne l’accepterons pas», a-t-il déclaré.

Thierno Bocoum, par ailleurs secrétaire national chargé de la communication du Rewmi soutient que leur parti ne va tomber dans ce piège tendu par le pouvoir pour les détourner de leurs objectifs : «Nous n’allons pas perdre notre temps à répondre à des accusations fallacieuses. Un fait négatif n’est pas à justifier, la charge de la preuve incombe aux demandeurs », a-t-il martelé.
 

Ousmane Demba Kane

Lundi 1 Février 2016 - 09:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter