Affaire des armes coulées à Gorée : l'équipage du Sea Séoul 1 jugé aujourd’hui

Un procès en cache un autre ce mercredi au Palais de Justice de Dakar. L’équipage du navire Sea Séoul 1 fera face au Procureur de la République. Au nombre de 12 et la plupart des Egyptiens, ils devront expliquer la véritable destination des armes de guerre qu’ils transportaient.



Affaire des armes coulées à Gorée : l'équipage du Sea Séoul 1 jugé aujourd’hui
L’affaire date du 12 août dernier. Une cargaison d’armes, estimée à 10000 unités et officiellement destinée au Mali, a été coulée au large Gorée vers les coups de 14 heures.  L’équipage du Sea Soul 1, du nom de ce bateau battant pavillon Tanzanien, composé d’une quinzaine d’Egyptiens, a délibérément fait sombrer le navire à une dizaine de kilomètres de l’île mythique.   En effet, sur le manifeste,  il est  déclaré aux autorités portuaires que le bateau  transportait  des fusils de chasse (10.000) ainsi qu’un stock de 30 millions de minutions, destinés à un ressortissant malien.  Sea Soul 1 devait alors faire transit au port de Dakar pour décharger la marchandise avant son acheminement vers Bamako.
 
 
C’est sur ces entrefaites que la marine Sénégalaise est entrée en action. Les soldats de la mer, en patrouille au large des Almadies,  ont repéré le bâtiment et tiré la sonnette d’alarme. Un contrôle de routine a pu faire constater, révélait le journal « lequotidien » qui fait part de la dernière évolution du dossier.  Alors placé en garde-à-vue, les matelots feront face au Procureur de la République ce mercredi pour être fixés sur leurs sorts. 


Mercredi 3 Septembre 2014 - 11:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter