Affaire des licences de pêche: Le Ministre a classé le dossier



Affaire des licences de pêche: Le Ministre a classé le dossier
Le Ministre de l’Economie Maritime, Khouraïchi Thiam a décidé de classer le dossier relatif aux demandes d’autorisation de pêche des 4 navires de l’ile Bélize. En effet, instruit de «suspendre toute délivrance de ces licences» par le Premier Ministre du Sénégal, Me Souleymane Ndéné Ndiaye, il est allé plus loin. Selon le Directeur de la pêche maritime, Ousmane Ndiaye qui a fait face a la presse ce mardi 18 janvier 2011, le Ministre «a décidé de classer carrément ce dossier. C'est-à-dire aujourd’hui il n’est pas question de délivrer une quelconque autorisation. Le Ministre, faisant suite à l’instruction du Premier Ministre, a décidé de classer définitivement cette question».

Le Groupement des Armateurs de Pêche Sénégalais (GAIPES) qui fait partie de la commission de gestion de l’attribution des licences de pêche avait jugé que l’autorisation qui a été accordée par ladite commission n’était pas conforme au code la pêche, aux différents articles du code. Raison pour laquelle, nous explique Mr Ndiaye, il a jugé utile de saisir l’autorité compétente qui est le chef du gouvernement.

Le Directeur de la pêche maritime a tenu à éclairer la lanterne des sénégalais. ‘‘Lorsqu’il y a eu des demandes d’autorisation de pêche de cette nature, le Ministre de l’Economie Maritime, Khouraïchi Thiam a eu à saisir le Premier Ministre, compte tenu de la particularité de ces demandes pour suggérer la création d’une commission ad’ hoc chargée d’exécuter ces demandes. Le PM a répondu en instruisant le Ministre d’examiner ces demandes dans le cadre de la commission consultative qui existe parce que simplement les membres de la commission ad’ hoc qui devaient examiner ces dossiers étaient les mêmes que ceux de la commission consultatives qui existe déjà. Faisant suite à ces instructions du Premier Ministre, dit-il, le Ministre a demandé à la commission de statuer sur ces demandes là. La commission a eu à se réunir et à se prononcer sur les dossiers qui étaient soumis à son examen.

Il a fait comprendre que ‘‘les membres de la commission sont au nombre de 9 et 7 étaient présents. Sur les 7 présents, 5 avaient émis un avis favorable et deux avaient émis des réserves sur ces avis favorables. Donc sur 5 voix pour et 2 voix contre, la commission a donné un avis favorable qui est un avis consultatif et un procès verbal a été dressé et transmis à l’autorité qui est le Ministre’’.

C’est par la suite, explique-t-il, que l’un des membres de la commission, qui est le GAIPES, a saisi les plus hautes autorités pour attirer leur attention sur le fait que, selon le GAIPES, les avis de la commission n’étaient pas fondés. Sur cette base l’autorité qui arbitre et qui est le chef du gouvernement a demandé au Ministre de suspendre toute délivrance de ces licences.

L’examen de ce dossier a été suspendu. C’est une demande d’autorisation qui a été effectuée par des armateurs, la commission a donné un avis favorable

Papa mamadou diéry Diallo

Mardi 18 Janvier 2011 - 14:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter