Affaire détournements de 48 milliards au PAD : Bara Sady plonge ce mercredi



Les choses sérieuses commencent dans le dossier du Port Autonome de Dakar (PAD). En effet, la machine judiciaire s’emballe contre Bara Sady et Cie. Après près de deux (2) mois de prison à la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss, l’ancien Directeur général du PAD auditionné ce matin. Il fera face au juge d’Instruction qui commence les auditions sur le fond du dossier ce mercredi. Ses co-inculpés passeront pour leur part après-demain, jeudi.


Un face-à-face avec le juge du second cabinet qui intervient quelques semaines après que la vingtaine d’inculpations sur le dossier ont été bouclées. Bara Sady a été épinglé suite à un rapport d’audit qui porte sur un lot de 70 marchés qui faisait état de 17 appels d’offres ouverts, 31 demandes de renseignements de prix, 22 avenants pour un total de 10.989.291.911 F CFA, les experts ont aussi indexé, livre le journal « l’as », la réparation de l’avarie du quai 910 pour 57.476.927 F CFA ainsi que les travaux d’aménagement et de réparation de la plate-forme de Mbao pour 54.251.528 F CFA.


En outre, 44.862.825 F CFA ont été décaissés pour des commandes directes. Ce qui selon les auditeurs, constitue une « nette violation des dispositions du code des marchés publics » de l’ancien DG inculpé et placé sous mandat de dépôt le 28 novembre dernier pour les chefs d’escroquerie portant sur deniers publics et corruption active. De même que Carmelo Sagna, l’ancien Directeur général de la Société Africaine de Raffinage (SAR) emprisonné dans le cadre du fuel frelaté vendu à la Société Nationale d’Electricité du Sénégal (SENELEC).


Mercredi 22 Janvier 2014 - 04:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter