Affaire écoutes téléphoniques: Le parti de Kaboré "dément un recadrage" de Zida par le nouveau chef de l’Etat burkinabè

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), le parti du nouveau président élu du Burkina, Roch Kaboré a démenti lundi "une rumeur" faisant état d’un "recadrage" du Premier ministre Isaac Zida qui a jugé "authentique" une conversation téléphonique attribuée au chef du parlement ivoirien Guillaume Soro et l’ex-ministre burkinabè des Affaires étrangères Djibril Bassolé.



"Une rumeur persistante fait état d’un recadrage que (M.) Kaboré aurait opéré à l’endroit de (M.) ZIDA, nous démentons catégoriquement ces allégations totalement infondées", indique un communiqué du parti dont ALERTE INFO a reçu copie.

 

Lundi, certains journaux ivoirien dont "Nord-Sud", un quotidien proche de M. Soro avait titré à sa Une "Affaire écoutes téléphoniques, le président rappelle Zida à l’ordre".

 

"Le Président élu du (Burkina) Faso n’a pas encore pris fonction et ne saurait par conséquent s’immiscer dans la gestion des affaires du gouvernement de Transition", précise le MPP qui "appelle au calme face à ce type d’information dont le but est de mettre à rude épreuve la cohésion nationale au sortir d’une élection couplée jugée exemplaire".

 

Le Premier ministre burkinabè avait affirmé vendredi ne pas douter de "l’authenticité" d’un enregistrement diffusé sur internet le 12 novembre et présenté comme une conversation entre MM. Soro et Bassolé, discutant des moyens d'éviter l'échec du putsch manqué du 16 septembre au Burkina Faso, dans une interview accordée à une radio burkinabè.

 

Fin novembre, le ministre burkinabè de la Sécurité, Alain Zagré avait indiqué que "La bande censée être l'originale" de cette écoute téléphonique qui continue d’alimenter les débats sur les réseaux sociaux et dans la presse était en cours "d’authentification".

Source : Alerte info



Mardi 8 Décembre 2015 - 14:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter