Affaire médecin chef de Diofior: Pr Awa Marie Coll Seck s’explique



A l’Assemblée nationale hier pour le vote de son budget 2017, la ministre de la Santé et de l’Action sociale a été interpelée sur le cas du médecin chef de Diofior. Ce dernier muté, le Syndicat Autonome des Médecins du Sénégal (SAMES) a lancé son mouvement d’humeur à travers 72 heures de grève. Awa Marie Coll Seck qui parle d’«incompréhensions», ne manque pas de mettre en avant qu’elle détient le pouvoir «décisionnel et discrétionnaire pour organiser son secteur».  

«Ce qui s’est passé récemment, je ne vais pas en plénière, en expliquer les détails parce que je veux préserver la crédibilité du secteur», indique l’autorité de tutelle qui parle d’ «incompréhensions». Ce, d’autant plus qu’explique-t-elle: «parce qu’au lieu de la mettre dans un petit coin, la personne a été déplacée et, aujourd’hui, nommée pour la surveillance. C’est-à-dire comme député dans la région de Thiès».

«Je pensais que ce n’était pas une sanction mais plutôt une promotion», s’offusque Awa Marie Coll Seck qui ne «comprend pas qu’on veuille faire des amalgames et qu’on parle même d’une plainte». 


Vendredi 9 Décembre 2016 - 08:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter