Affaire surfacturation présumée au ministère de la Femme sous Awa Ndiaye: la montagne accouche d'une souris

L'ordonnance a été transmise au Parquet. Le Doyen des juges a attribué un non-lieu à tous les mis en cause dans le cadre de l'affaire de la surfacturation au ministère de la Femme et de la Famille sous Awa Ndiaye.



Affaire surfacturation présumée au ministère de la Femme sous Awa Ndiaye: la montagne accouche d'une souris
Ce sont les libéraux qui seront contents. Rebondissement de taille dans le dossier dit de surfacturation présumée du ministère de la Femme et de la Famille, né de la transmission au parquet de Dakar d’un rapport de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP). Le Doyen des juges vient de clôturer le dossier. Ainsi, une ordonnance de non-lieu a été attribuée aux mis en cause notamment Alassane BA, l’ancien Secrétaire de l’Administration et de l’Equipement, de la tutelle sous Wade, Awa Ndiaye.


De même qu’Amadou Faye et Ismaël Ndir, fonctionnaires et du fournisseur libanais qui avait vendu les ustensiles (couteau, cuillère,…). Un mandat d'arrêt lancé à son encontre, le fournisseur libanais hors du Sénégal jusque-là, s’est finalement présenté au juge qui lui notifié son inculpation. La décision du parquet attendue, selon "Libération". 


Mardi 18 Novembre 2014 - 10:28




1.Posté par Leuk le 18/11/2014 12:22
C'est vrai.
On comprend bien que tout le tintamarre autour de cette affaire participer d'une Campagne de Diabolisation du Régime de Wade empruntant tous les couloirs qui avaient notamment un lien avec Karim Wade.

2.Posté par Leuk le 18/11/2014 12:23
C'est vrai.
On comprend bien que tout le tintamarre autour de cette affaire participait d'une Campagne de Diabolisation du Régime de Wade empruntant tous les couloirs qui avaient notamment un lien avec Karim Wade.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter