Affaires Aliou Sall et Abdoulaye Timbo: Le Sen Apr se limite au communiqué du 15 avril

L’instance dirigeante de l’Alliance pour la république (Apr) s’est prononcée sur la cacophonie à Pikine et Guédiawaye où respectivement Abdoulaye Timbo et Aliou Sall, après avoir accepté de retirer leur nom de la candidature pour diriger la liste de Benno bokk yaakaar dans leur localité, ont semblé avoir opéré un revirement, même si le frère du chef de l’Etat est revenu à de meilleurs sentiments.



Affaires Aliou Sall et Abdoulaye Timbo: Le Sen Apr se limite au communiqué du 15 avril
«Le Secrétariat Exécutif National de l'Alliance pour la République (SEN) prend acte du communiqué conjoint signé, le 15 avril 2017, par Messieurs Aliou SALL et Abdoulaye TIMBO, respectivement Coordonnateurs de l'APR à Guédiawaye et à Pikine, rendant publique, leur décision de « renoncer à leur investiture en tant que tête de liste de BBY des départements de Pikine et de Guédiawaye aux élections législatives du 30 juillet 2017 », peut-on lire dans le document signé par Seydou Guèye.

Poursuivant, le porte-parole de l’Apr a insisté sur la nécessité d’éviter à tout prix les divisions et de se limiter aux directives du chef de l’Etat, par ailleurs président de l’Apr et de la coalition Benno bokk yaakaar qui est la seule personne habilitée à trancher sur la question des investitures, en concertation avec les leaders des partis la constituant.  

Dès lors, rappelle le Sen Apr, il importe «de ne pas perdre de vue la dimension nationale des élections législatives dont les enjeux, déterminant pour l’avenir du pays,  portent prioritairement sur l’obtention d’une majorité parlementaire la plus large possible afin de gouverner aux mieux de l’intérêt des populations».

Quant aux divergences suscitées par ces investitures, le Sen invite les membres de l’Apr «à taire les querelles, à rester mobilisés», et s’impliquer davantage pour la victoire de la coalition «gage d’un deuxième mandat à l'élection présidentielle de 2019».

Ousmane Demba Kane

Mardi 2 Mai 2017 - 17:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter