Affiche Eumeu Séne vs Modou LO de demain: vers le combat le plus sécurisé que l’arène ait jamais connu



Affiche Eumeu Séne vs Modou LO de demain: vers le combat le plus sécurisé que l’arène ait jamais connu

De Tally Icotaf à Guinaws rails en passant par Tally Bou bess, la mobilisation est totale et l’ambiance électrique à Pikine, fief du chef de file de l’écurie « Tay Shinger ». Les banderoles flottant à l’entrée de chaque quart pour soutenir leur lutteur en vue de la journée fatidique de demain, les supporters du Pikinois, la confiance en bandoulière, ne doutent pas de la victoire demain vendredi 31 janvier.


« On ne fera qu’une bouchée de Modou LO. Il y aura plus d’une centaine de cars pour convoyer les fans au stade Demba Diop. Le départ est prévu à 10 heures. On va gagner la bataille de la mobilsation exceptionnelle pour ce combat », scande le président du comité de soutien local de Tay Shinger, Allé Fall. Président du fan club d’Eumeu Séne au quartier de Darou, El Hadji Sané annonce lui, plus des trente (30) cars.


Ceci, au moment où l’atmosphère est montée d’un cran aux Parcelles Assainies où à l’unité 10 et environs, « tous se disent derrière Modou LO », à travers des banderoles qui jalonnent les rues. Président de « Kharagne sans frontière », Massamba Dièye sonne lui-aussi la mobilisation. « C’est un combat extrêmement important pour nous. Nous avons organisé des réunions durant des mois pour ce rendez-vous. Nous allons gagné le pari de la mobilisation. Rien ne sera laissé au hasard. On a prévu 100 cars. Nous voulons inonder le stade de fans de Modou LO. Le départ est prévu à 09 heures. On va aller très tôt au stade pour occuper toutes les places. Modou reste le lutteur le plus populaire de l’arène et vous en saurez quelque chose demain ».



Les deux camps appellent toutefois à la non violence. « Lundi dernier, on a assisté à une réunion avec le Comité National de Gestion (CNG) de lutte, ils nous ont demandé de venir supporter notre lutteur avec discipline. On a beaucoup insisté sur ça. Car ce n’est qu’un combat de lutte », dit El Hadji Sané. Rejoint sur ce point précis par Massamba Diéye qui souligne que c’est un combat entre deux (2) fils du pays.
En effet, pour aboutir à « zéro violence », livre le journal « l’as », le CNG de lutte a pris les devants en organisant avant-hier mardi, une réunion de crise entre la police, les manageurs des deux (2) lutteurs et le promoteur Aziz Ndiaye qui mettant en exergue l’important déploiement de forces de l’ordre, laisse entendre que ce sera le combat le plus sécurisé que l’arène n’ait jamais vu.


L’affiche montée en 2011 avant d’être moult fois reportée en raison tantôt du cachet ou de blessures, Eumeu Séne et Modou LO s’affrontent demain vendredi 31 janvier 2014.


Jeudi 30 Janvier 2014 - 14:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter