Affrontements à l'UCAD : les blessés "pris en charge gratuitement", ministère de la Santé



Affrontements à l'UCAD : les blessés "pris en charge gratuitement", ministère de la Santé
Tous les blessés, étudiants comme policiers, reçus à l’hôpital Principal, Le Dantec et l’hôpital de Grand-Yoff, à la suite des violents affrontements jeudi à l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) ont "été pris en charge gratuitement", indique le ministère de la Santé dans un communiqué reçu à l’APS. ‘’Aussi, les victimes qui sont hospitalisés ou qui auront besoin de soins supplémentaires n’auront aucune charge financière à supporter’’, assure-t-il.

Il souligne que ‘’les trois (3) directeurs des hôpitaux susmentionnés sont tenus de veiller au respect strict de cette directive’’.

Les affrontements entre policiers et étudiants se sont soldés par la mort de l’étudiant Bassirou Faye, tué par balle, et de nombreux blessés dans les deux rangs.

avec Aps

Dimanche 17 Août 2014 - 12:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter