PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Afghanistan: L'OTAN présente ses excuses pour des exemplaires de coran brûlés

Des milliers d’Afghans ont manifesté ce mardi 21 février 2012 devant la plus grande base aérienne américaine de Bagram, au nord de Kaboul, contre un incident qui se serait produit la nuit dernière. Selon des sources afghanes travaillant dans la base, des militaires de l'Isaf, la force de l'Otan en Afghanistan, ont brûlé des copies du Coran. De son côté, l'Isaf, dans un communiqué, indique que des soldats se « seraient débarrassés de manière inconvenante de documents religieux, incluant des Corans ». L'Isaf, tout en affirmant que cet incident n'était pas intentionnel, a présenté des excuses.



Afghanistan: L'OTAN présente ses excuses pour des exemplaires de coran brûlés
L'information s'est répandue comme une traînée de poudre. Comme lors des précédents incidents mettant en cause des soldats étrangers, elle provoque la colère de la population afghane. Sur la route de Kaboul à Jalalabad, à l'est de la capitale, un groupe de manifestants s'est rassemblé avant d'être rapidement dispersé, indique l'AFP. Une source afghane précise même que le personnel français de la base militaire voisine de Poli Charki a été évacué par mesure de sécurité.


Mais c'est autour de la base de Bagram, à 60 km au nord de Kaboul, que cette colère a pris le plus d'ampleur. Une manifestation violente rassemble au moins 2 000 personnes, de source policière. Les protestataires ont lancé des pierres, des cocktails Molotov. Des militaires de l'Isaf riposteraient avec des tirs de balles en caoutchouc, selon des photographes sur place.


Depuis ce mardi matin, les rumeurs sont nombreuses à Kaboul. Sur les réseaux sociaux, des internautes afghans dénoncent la volonté de certains groupes de répandre de fausses informations, pour provoquer une révolte populaire sur les modèles des révolutions arabes. Le commandant des forces de l'Otan en Afghanistan, le général Allen, a immédiatement présenté ses excuses à la population afghane. Il affirme que cet incident n'était pas intentionnel.
 
RFI
 
 


Mardi 21 Février 2012 - 16:22




1.Posté par mehdi assem le 22/02/2012 13:41
Le Coran est un livre d'ALLAH pour le peuple de monde entier brûlé le coran en Afghanistan ces criminels ont provoquer la colère d'ALLAH donc normal ALLAH punit les pays de ces criminels par des ouragans tornade apocalyptique tempête de neige historique fort séisme orages grêlons de 300g et plus des foudres volcan tsunamis le peuple des pays de l'Otan paye la facture de ces catastrophes pour leurs silence les autres pays de monde ne seront pas épargner surtout les pays musulmans pour leurs complicité et leurs silence

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter