Afrique du Sud: 15 Congolais accusés de complot anti-Kabila acquittés

En Afrique du Sud, rebondissement dans le procès de 20 Congolais accusés d’avoir fomenté un coup d’Etat contre Kinshasa. Quinze d’entre eux ont été acquittés vendredi à Pretoria faute de preuves suffisantes. Début 2013, ces hommes ont été approchés par un policier sud-africain infiltré : celui-ci leur aurait promis des armes et une formation de gardiens de sécurité. Mais ils sont en fait rapidement inculpés pour « activités mercenaires » et « complot en vue d’assassinat ». La défense, qui dénonce un piège de la police sud-africaine, a ainsi remporté une première victoire.



Etienne Kabila, présenté comme le chef du groupe au début du procès, est toujours poursuivi. AFP PHOTO / STRINGER
Etienne Kabila, présenté comme le chef du groupe au début du procès, est toujours poursuivi. AFP PHOTO / STRINGER
En Afrique du Sud, rebondissement dans le procès de 20 Congolais accusés d’avoir fomenté un coup d’Etat contre Kinshasa. Quinze d’entre eux ont été acquittés vendredi à Pretoria faute de preuves suffisantes. Début 2013, ces hommes ont été approchés par un policier sud-africain infiltré : celui-ci leur aurait promis des armes et une formation de gardiens de sécurité. Mais ils sont en fait rapidement inculpés pour « activités mercenaires » et « complot en vue d’assassinat ». La défense, qui dénonce un piège de la police sud-africaine, a ainsi remporté une première victoire.

Rfi.fr

Samedi 29 Novembre 2014 - 12:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter