Afrique du Sud: General Motors suspend sa production

En Afrique du Sud, la grève dans la métallurgie, lancée cette semaine, a déjà des conséquences économiques. Le constructeur automobile américain General Motors a annoncé avoir suspendu sa production dans le pays. En effet, cette grève - qui concerne 220 000 ouvriers dans le secteur de la métallurgie - touche en premier lieu l’industrie automobile.



Le géant automobile américain General Motors a indiqué avoir temporairement suspendu sa production en Afrique du Sud.
Le géant automobile américain General Motors a indiqué avoir temporairement suspendu sa production en Afrique du Sud.

Dans un communiqué, General Motors indique avoir temporairement suspendu sa production automobile dans sa principale usine de Port Elizabeth. Au total, 50 000 véhicules y sont assemblés chaque année.

Le constructeur explique que faute de pièces détachées en raison de la grève dans la métallurgie, l’assemblage de véhicules est immobilisé.

Autre constructeur a avoir également annoncé une suspension temporaire : le constructeur allemand BMW.

Cette grève dans la métallurgie concerne quelque 10 500 entreprises.

Selon les économistes, si elle se prolonge, elle pourrait rapidement perturber une bonne partie de l'industrie manufacturière, notamment automobile.

Aujourd’hui, une vingtaine d’entreprises sud-africaines fournissent en pièces détachées des constructeurs comme que Toyota, Ford et General Motors.

Le secteur automobile a été perturbé par un mois de grève à l’automne dernier, qui avait coûté près 1,5 milliard d’euros, selon les constructeurs.

Mais pour les économistes, c’est la réputation du pays, déjà bien affectée, qui risque de souffrir.

A l’automne dernier, BMW et Nissan ont décidé de ne pas développer leur production dans le pays à cause de mouvements sociaux à répétition.

Source : Rfi.fr



Dimanche 6 Juillet 2014 - 04:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter