PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Afrique du Sud: Jacob Zuma présente son programme

En Afrique du Sud, le président Jacob Zuma a prononcé son discours à la Nation mardi 17 juin. Un discours très attendu, car c’était le premier depuis sa réélection à la tête de l’Etat le mois dernier, et c'était aussi sa première apparition publique depuis dix jours. En effet, le président sud-africain a été hospitalisé en raison d'un grand coup de fatigue. Devant le Parlement, au Cap, il a présenté les grandes lignes de son programme.



Le président sud-africain Jacob Zuma. EUTERS/SABC via Reuters TV
Le président sud-africain Jacob Zuma. EUTERS/SABC via Reuters TV

Le président de la République a tenu un discours d’une heure centré autour de l’économie. Il y a quelques jours, deux agences de notation ont abaissé leurs notes pour l’Afrique du Sud, ce qui laisse donc entrevoir des perspectives peu encourageantes.

Le chef de l’Etat a parlé du besoin de relancer la croissance et de travailler avec les investisseurs. La croissance est en recul pour le premier trimestre de l’année. Il a également évoqué le besoin de réduire le chômage, qui est à plus de 25%.

Jacob Zuma a répété plusieurs fois qu’il fallait des transformations sociales et économiques radicales. Il s’agit là d’une formule qu’il a déjà utilisée en début d’année mais, sur le fond, pas grand-chose de nouveau, pas de programme ou d’annonces spectaculaires.

Il a par ailleurs indiqué que le gouvernement allait se pencher sur la possibilité d’introduire un salaire minimum. Cependant, il en parle déjà depuis plus d’un an et rien n’a été fait dans ce sens.

Les premières réactions d’analystes politiques sur une des chaînes nationales faisaient état d’un « discours décevant, sans nouveauté ».

Le président Zuma visiblement fatigué

Jacob Zuma a fait son apparition publique après ses problèmes de santé. Il était visiblement fatigué, avec peu d’énergie dans la voix. C’est sa première apparition publique depuis dix jours. Il a été hospitalisé pendant deux jours avec des examens médicaux puis il a passé une semaine chez lui à travailler.

« Rien de grave mais le président a besoin de repos après une campagne électorale éprouvante », a déclaré son porte-parole. 

Source : Rfi.fr



Mercredi 18 Juin 2014 - 02:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter