Afrique du Sud/Rwanda : crise diplomatique

L’Afrique du Sud a expulsé 3 diplomates rwandais et un burundais vendredi qu'elle accuse d’espionnage. En réaction, le Rwanda a également pris la décision d’expulser des diplomates sud-africains.



Le conflit diplomatique entre les deux pays intervient à la suite de l’attaque par des hommes armés mardi du domicile de Kayumba Nyamwasa, opposant et ex-chef d’état-major rwandais réfugié en Afrique du Sud depuis 2010 où il vivait sous la protection de Pretoria
Le conflit diplomatique entre les deux pays intervient à la suite de l’attaque par des hommes armés mardi du domicile de Kayumba Nyamwasa, opposant et ex-chef d’état-major rwandais réfugié en Afrique du Sud depuis 2010 où il vivait sous la protection de Pretoria

Le conflit diplomatique entre les deux pays intervient à la suite de l’attaque par des hommes armés mardi du domicile de Kayumba Nyamwasa, opposant et ex-chef d’état-major rwandais réfugié en Afrique du Sud depuis 2010 où il vivait sous la protection de Pretoria.

En réaction, le Rwanda a lui aussi expulsé six diplomates sud-africains, également accusés par Kigali d'espionnage.

Sur Twitter, la ministre rwandaise des Affaires étrangères a commenté la décision : "Nous avons expulsé six diplomates sud-africains en réciprocité et par inquiétude car l'Afrique du Sud héberge des dissidents responsables d'attaques terroristes au Rwanda ».

L’ambassadeur du Rwanda lui-même serait visé par l’expulsion et l’Afrique du Sud lui aurait donné 72 heures pour quitter le pays.

Patrick Karegeya, ancien chef du renseignement au Rwanda, lui aussi exilé en Afrique du Sud, avait été retrouvé mort dans un hôtel de Johannesburg le 1er janvier. La lumière n’a toujours pas été faite sur ce meurtre.

Source : BBC Afrique
 


Dépêche

Samedi 8 Mars 2014 - 01:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter