Afrique du Sud: Winnie Mandela privée de la propriété de Qunu

Winnie Mandela, l’ex-femme de l’ancien président Nelson Mandela, n’aura pas sa propriété familiale. C’est ce qu’on fait savoir, hier, les exécutants du testament de l’ancien chef d’Etat. Depuis 2 mois, celle-ci tente d’obtenir cette propriété dans le petit village de Qunu, mais sans succès.



Afrique du Sud Winnie Mandela, l'ex-femme de Nelson Mandela, ici le 30 octobre 2014, s'est vue refuser le droit à la propriété familliale de Qunu AFP PHOTO/GIANLUIGI GUERCIA
Afrique du Sud Winnie Mandela, l'ex-femme de Nelson Mandela, ici le 30 octobre 2014, s'est vue refuser le droit à la propriété familliale de Qunu AFP PHOTO/GIANLUIGI GUERCIA

Nouveau revers pour Winnie Mandela. Les exécutants du testament de Nelson Mandela vont s’opposer à sa demande. Winnie Mandela a été mariée pendant 38 ans à l’ancien chef d’Etat, mais n’a pas été incluse dans son testament. Aujourd’hui elle estime que la propriété familiale de Qunu lui revient, car elle a été acquise alors qu’ils étaient mariés. Et elle a engagé une procédure judiciaire auprès de la haute cour de Mthatha.

Mais les exécutants du testament sont formels. La propriété revient à la 3e femme de Nelson Mandela, Graca Machel. Toute modification du testament porterait atteinte aux dernières volontés de l’ancien chef d’État. Malgré les critiques, Winnie Mandela continue de clamer qu’elle est dans son bon droit.

Il y a quelques jours, elle est même allée jusqu'à demander pourquoi Mandela aurait donné sa propriété à Qunu à Graça Machel alors que celle-ci possède déjà la moitié du Mozambique, son pays d’origine.


Rfi.fr

Mardi 16 Décembre 2014 - 09:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter