Afrique du Sud: arrestation de 4 hommes soupçonnés d’avoir voulu rejoindre l’EI

En Afrique du Sud, quatre hommes présentés comme des terroristes ont été arrêtés ce dimanche. Les individus âgés d'une vingtaine d'années envisageaient, selon le porte-parole de la police, de se rendre en Syrie combattre aux côtés de l'organisation Etat islamique.a



Afrique du Sud: arrestation de 4 hommes soupçonnés d’avoir voulu rejoindre l’EI
Ces quatre personnes sont âgées de 20 à 24 ans, elles ont été interpelées dimanche après-midi dans deux communes de l’ouest de Johannesburg, par les Faucons, la brigade d’élite de la police sud-africaine. Le porte-parole de la police a donné peu de détails sur les activités dont sont suspectés ces individus : les services de renseignement les ont identifiés après qu’ils ont tenté de rejoindre le groupe Etat islamique en Syrie l’année dernière.
 
La police a également perquisitionné les lieux des arrestations, mais on ignore précisément le matériel qui a été saisi. Deux des suspects passent dès aujourd’hui devant le tribunal de Johannesburg où ils vont être jugés pour activités terroristes, tandis que les deux autres seront jugés plus tard pour détention d’armes illégale.
 
Peu de précédents
 
Ce genre d’arrestation est exceptionnel en Afrique du Sud, car le pays est pour le moment très peu exposé à la menace terroriste. D’après les derniers chiffres, moins d’une centaine de personnes par exemple auraient rejoint les rangs du groupe Etat islamique. Il y a un mois, le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont mis en garde leurs ressortissants contre un risque élevé d’attentat pendant le mois du ramadan, un avertissement que les autorités sud-africaines n’ont pas apprécié. Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères avait ainsi accusé les Etats-Unis d’encourager la panique.
 
Après ces dernières arrestations, la police assure tout de même qu’elle reste vigilante. Elle appelle d’ailleurs tous les Sud-Africains à dénoncer les comportements suspects.
 



Source: Rfi.fr

Aminata Diouf

Lundi 11 Juillet 2016 - 13:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter