Afrique du Sud: cérémonie officielle d'envergure planétaire pour Nelson Mandela

Soixante-dix chefs d’Etat ont d’ores et déjà indiqué qu’ils se rendront mardi 10 en Afrique du Sud pour la cérémonie nationale officielle de Nelson Mandela. La mort du héros de la lutte anti-apartheid, jeudi 5 décembre, a suscité un « intérêt sans précédent » dans la communauté internationale, a souligné au cours d'une conférence de presse Maite Nkoana-Mashabane. La déferlante de présidents et de chefs de gouvernement, avec un court préavis, représente un défi pour les autorités.



Le stade FNB de Soweto, à Johannesburg, a accueilli la Coupe du monde de football en 2010. Wikipédia
Le stade FNB de Soweto, à Johannesburg, a accueilli la Coupe du monde de football en 2010. Wikipédia
L’afflux exceptionnel de chefs d’Etat annoncé pour l’Afrique du Sud rappelle la dimension planétaire des obsèques du pape Jean-Paul II sur la place Saint-Pierre en avril 2005. Soixante-dix chefs d’Etat, dont Barack Obama, David Cameron, Dilma Rousseff et François Hollande, ont confirmé leur présence au stade FNB de Soweto. Le Prince Charles et le musicien Peter Gabriel sont aussi annoncés.« Nous sommes touchés de voir tous ces dirigeants du monde gagner l’Afrique du Sud avec un si court préavis », a déclaré Collins Chabane, conseiller du président Jacob Zuma qui a rang de ministre. Les défis logistiques sont légion, des navettes seront disponibles dès six heures du matin pour acheminer les Sud-Africains au stade FNB, un vaste périmètre autour du stade sera interdit à la circulation. Trois autres stades de la ville retransmettront la cérémonie pour désengorger le stade FNB. Et ce, alors que l’ex-stade Soccer City qui a accueilli la finale de la Coupe du monde a pourtant une capacité de 80 000 places. Quatre-vingt-dix écrans géants seront par ailleurs érigés à travers les neuf provinces du pays, une initiative qui rappelle les fans parks montés pour le mondial 2010 dans la Nation arc-en-ciel. Source : Rfi.fr

Dépêche

Lundi 9 Décembre 2013 - 09:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter