Afrique du Sud: déménager le Parlement pour faire des économies?

En Afrique du Sud, le déménagement du Parlement est à nouveau sujet à discussion. L'enceinte est en effet située au Cap, à plusieurs centaines de kilomètres de la capitale Pretoria. Cette semaine, ce débat a été remis sur la table par le ministre des Finances Pravin Gordhan qui a présenté son budget sur six mois et annoncé une série de mesures d'économies, notamment sur les voyages.



Le Parlement sud-africain, au Cap.
Le Parlement sud-africain, au Cap.
Le débat fait à nouveau rage : faut-il déménager le Parlement à Pretoria  ? Chaque mois, près de 400 députés, accompagnés de leurs délégations, font le voyage de Pretoria au Cap. Leurs bureaux sont dans la capitale mais ils siègent à plus de 1500 kilomètres.
 
Pour le gouvernement, cela veut dire deux fois plus de voitures officielles, deux fois plus de dépenses de logement. Or pour le ministre des Finances, Pravin Gordhan, il faut réduire les dépenses de l’Etat. La plus grosse dépense étant le transport entre les deux villes.
 
Le vice-président saisi du dossier

 
Ce n’est pas la première fois qu’il aborde le sujet : il y a deux ans, il avait estimé que son ministère dépensait plus de 60 000 euros chaque mois, simplement en transport entre Pretoria et le Cap.
 
Le vice-président du pays, Kgalema Motlanthe, a été chargé d’étudier comment réduire ces dépenses, une première solution étant déjà de limiter le nombre de personnes voyageant avec les députés.
 
La seconde, plus polémique, étant un déménagement, purement et simplement. La ville du Cap est bien sûr opposée au projet, le Parlement étant une importante source de revenus. Mais il y a également un enjeu politique : la province du Gauteng, où se trouve Pretoria, est contrôlée par le parti au pouvoir, l’ANC, alors que le Cap est aux mains du principal parti d’opposition, l’Alliance démocratique.

Source : Rfi.fr
 

Dépéche

Samedi 26 Octobre 2013 - 11:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter