Afrique du Sud: l’ANC veut plus de transparence sur la maison secondaire de Zuma

L’affaire de la résidence secondaire du président Jacob Zuma n’en finit pas de faire des vagues en Afrique du Sud. Le domaine de Nkandla est au centre d’un scandale sur l’utilisation de fonds publics à des fins privées. Le week-end dernier, la presse sud-africaine a révélé que, selon un rapport provisoire, le président se serait fait construire une piscine, un amphithéâtre et un centre pour visiteur avec de l’argent public. Selon un rapport de la médiatrice de la République, ces travaux auraient été effectués dans le cadre d’une amélioration de la sécurité de la résidence du président. Mais l’affaire prend de l’ampleur et chaque semaine voit son lot de révélations. Aussi l’ANC, le parti au pouvoir, a décidé de contre-attaquer et demande à que ce rapport soit rendu public le plus rapidement possible, et notamment avant les élections générales dans cinq mois.



Vue de la résidence secondaire du président sud-africain Jacob Zuma à NKandla. REUTERS/Rogan Ward/Files
Vue de la résidence secondaire du président sud-africain Jacob Zuma à NKandla. REUTERS/Rogan Ward/Files
Gwede Mantashe

secrétaire général de l’ANC

L’ANC demande de la transparence de la part de la médiatrice de la République. Est-ce que le président Zuma a demandé à ce que la sécurité de sa résidence secondaire soit renforcée ? Nous voulons une réponse à cette question.

68___afsud___son_gwede_mantashe_anc_demande_rapport_nkandla__.mp3 68_-_AFSUD_-_Son_Gwede_Mantashe_ANC_demande_rapport_Nkandla_-.mp3  (427.31 Ko)



Dépêche

Mercredi 4 Décembre 2013 - 11:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter