Afrique du Sud: la décision d'abandonner des charges pour corruption contre Jacob Zuma devrait «être revue», selon la justice



La justice sud-africaine a estimé ce vendredi que la décision du parquet d'abandonner en 2009 des charges de corruption qui pesaient sur le président Jacob Zuma dans une affaire de contrat d'armement était «irrationnelle». Elle «doit être revue», a déclaré le juge Aubrey Ledwaba. Cela ouvre la porte à un possible rétablissement de ces accusations. Cette décision de la Haute Cour de Pretoria laisse la possibilité de rétablir les 783 charges de corruption, fraude et racket, abandonnées en 2009 contre le président sud-africain pour vice de forme.


Vendredi 29 Avril 2016 - 12:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter