Afrique du Sud: scandale des «Spy cables», les pistes de l'affaire

L'Afrique du Sud s'interroge toujours sur l'origine de la fuite des « spy cables », ces documents ultra-confidentiels, relevant de la sécurité d'Etat. Ces documents provenant ou adressés aux services de renseignements sud-africains, contiennent des échanges entre Pretoria et plusieurs agences de renseignement, depuis 2006. Une enquête interne est en cours au sein de l'agence de renseignement sud-africaine - la SSA - sur cette affaire très embarrassante.



Deux semaines après le début du scandale des « câbles espions  », très peu d'informations filtrent sur l'enquête en cours. L'opposition a pourtant demandé au ministre de la Sécurité d'Etat de communiquer de manière transparente sur l'avancée des investigations afin de « rétablir la confiance du public ». 

Ce week-end, la presse sud-africaine évoquait la piste d'un ancien agent des services secrets de l'apartheid, qui aurait pénétré les fichiers de la SSA. Le beau-frère de cet homme les aurait ensuite copiés, pour les vendre à plusieurs agences étrangères. 

Mais les experts suggèrent d'autres hypothèses : celle d'une puissance étrangère cherchant à discréditer l'agence de renseignement sud-africaine, ou essayant d'embarrasser un pays comme Israël, largement cité dans les « câbles espions ». 

Ces analystes craignent aussi que l'enquête ne tourne à la chasse aux sorcières en interne, affaiblissant un peu plus l'agence de renseignement sud-africaine. 


Rfi.fr

Lundi 9 Mars 2015 - 11:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter