Afrique du Sud: sur le campus de Soweto, on attend Obama avec espoir ... et circonspection

L'arrivée du président américain Barack Obama est prévue ce vendredi 28 juin dans la soirée en Afrique du Sud, où il entame une visite de trois jours. Au-delà d’une rencontre bilatérale avec le président sud-africain Jacob Zuma, Obama a prévu de visiter l’ancien bagne de Robben Island. Avant cela, il se rendra samedi au campus de Soweto de l’université de Johannesburg, pour un discours suivi d’un échange avec des étudiants et des jeunes dirigeants africains, dont les attentes sont diverses.



Afrique du Sud: sur le campus de Soweto, on attend Obama avec espoir ... et circonspection

Entre les cours, sur la colline qui surplombe les beaux amphithéâtres du campus de Soweto qui ont été rénovés en 2011 pour un montant de quarante millions d’euros, les étudiants sont partagés quant à la visite de Barack Obama. Taléné Matoulé, en maîtrise d’économie, est plutôt enthousiaste.

« Plus il y a d'investissements en Afrique du Sud, et mieux c'est, explique-t-elle. Parce que nous avons un taux de chômage élevé. Je ne comprends pas bien pourquoi des gens veulent protester contre sa venue, c'est une belle vitrine pour l'Afrique du Sud. Même si le timing n'est pas idéal (rires). »

Les Sud-Africains sont tenus en haleine par la détérioration de la santé de Nelson Mandela, mais selon Nkenazaro Novelo, l’icône n’a aucune raison de s’opposer à la venue d’Obama, bien au contraire.

Six cent entreprises américaines

« Nelson Mandela s'est battu pour ce pays et en ce sens, je crois que la venue de Barack Obama est importante pour lui. Car pour un temps, on ne va pas parler des aspects négatifs de l'Afrique du Sud, comme le chômage et le reste. »

Selon Pretoria, six cent entreprises américaines emploient cent cinquante mille locaux en Afrique du Sud. Mais Louis Jablané, étudiant en comptabilité, regrette les honneurs réservés à Obama.

« Je suis déçu car on va lui donner un diplôme honoris causa, mais Obama n'a rien fait pour l'Afrique du Sud. Pourquoi ne pas récompenser des gens qui ont fait quelque chose ici ? »

Des syndicalistes de la confédération Cosatu ont prévu des manifestations pour protester contre la visite du président américain.


Rfi.fr

Vendredi 28 Juin 2013 - 10:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter