Afrique du Sud: une figure de la lutte contre l’apartheid lance son parti politique

Un nouveau parti politique voit le jour ce samedi 22 juin en Afrique du Sud. Il s’appelle Agang SA, et il va être lancé à Pretoria par Mamphela Ramphele, une figure de la lutte anti apartheid, proche de Steve Biko et ancienne responsable de la banque mondiale. Ce nouveau parti pourra-t-il concurrencer l’ANC lors des prochaines élections d’avril 2014?



Logo du nouveau parti sud-africain Agang SA. Agang SA
Logo du nouveau parti sud-africain Agang SA. Agang SA

La figure de la lutte contre l’apartheid, Mamphela Ramphele, lance son parti politique, Agang SA, ce samedi 22 juin à Pretoria. Pour son entrée en politique, Mamphela Ramphele bénéficie d’un soutien de poids, en la personne de Desmond Tutu, le prix Nobel de la Paix, ancien archevêque du Cap.


Dans un communiqué, il parle d’elle comme d’une dirigeante courageuse avec des principes. Desmond Tutu n’a pas dit qu’il voterait pour Agang lors des prochaines élections, mais il a affirmé le mois dernier qu’il ne soutiendrait pas l’ANC.


Défi lancé à l'ANC


Agang a l’intention de défier le parti au pouvoir lors du scrutin prévu l’année prochaine. Si l’ANC  devrait garder la majorité des suffrages à la présidentielle, Mamphela Ramphele pourrait viser une entrée au Parlement avec son programme axé sur la réforme électorale, l’éducation, l’économie et la lutte contre la corruption et la mauvaise gouvernance.


Lorsqu’elle a lancé l’idée de cette formation, dont le nom signifie « Construire » en langue sesuthu, Mamphela Ramphele disait vouloir parler avec tous les Sud-africains et revenir aux sources de la constitution sud-africaine.

 


Rfi.fr

Samedi 22 Juin 2013 - 08:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter