Afrobasket 2011 ( SENEGAL-MAROC CE JEUDI A 14H 30): Un duel de « fauve » pour se lancer

Le Sénégal effectue ce jeudi ses premiers pas dans la 26e édition de l’Afrobasket qui se déroule du 17 au 26 août à Antananarivo. Les Lions feront face aux Lions de l’Atlas dans un match test. En attendant de croiser le fer avec l’Angola (tenant et dix fois vainqueur de l’épreuve continentale) et le Tchad considéré comme l’outsider du groupe B.



Afrobasket 2011 ( SENEGAL-MAROC CE JEUDI A 14H 30): Un duel de « fauve » pour se lancer
Le Sénégal et le Maroc ouvrent ce jeudi le débat pour le tour préliminaire du groupe B de l’Afrobasket prévu du 17 au 26 août. L’objectif proclamé de l’équipe nationale du Sénégal est de reconquérir le titre africain qu’il n’avait plus gagné depuis 1997. Alain Weisz qui a effectué un léger remaniement à la veille de son départ à Madagascar suite à la défection d’Antoine Mendy de Pau Ortez, lance ses douze Lions dans le grand bain de l’Afrobasket.

Cette mission de renouer avec le titre africain synonyme de qualification aux Jeux olympique, incombe aujourd’hui à un groupe composé essentiellement de jeunes joueurs. En dehors du capitaine Maléye Ndoye, de l’ailier Mohamed Faye, ou encore des pivots Malick Badiane et Boubacar Coly, le reste du groupe effectue sa première grande expérience sur le plan continental. Le sélectionneur Alain Weisz.Après un mois de préparation ponctué par un bilan de 6 victoires de préparation (2 contre le Mali, 2 contre l’université américaine de Villanova, 1 contre une sélection de joueurs pros A de Clergy et 1 contre la Côte d’Ivoire) et de ses trois défaites (Côte d’Ivoire, Centrafrique et Belgique), l’équipe d’Alain Weisz est assez armé pour tenir la dragée haute à son adversaire du jour mais aussi aux tenants angolais.

De leur côté, les Lions de l’Atlas qui ont l’avantage de bénéficier une base de joueurs locaux ont obtenu 2 victoires et 3 défaites durant le stage en Turquie. Après cinq matches respectivement face à la Tunisie (67-76), le Portugal (72-74), l'Azerbaïdjan (78-71) et l'Albanie (78-71). Les Lions feront face aux « Lions » de l’Atlas du Maroc au palais des sports de la ville d’Antananarivo à partir de 14 h 30 locale. Les Le champion en titre l’Angola fera ses débuts à 16 h face au Tchad considéré comme l’outsider du groupe.

RESULTATS

La Côte d’Ivoire lamine l’Afrique du Sud (105-53)…

La Côte d’Ivoire n’est pas passée par quatre chemins pour écraser l’Afrique du Sud sur le score de 105 points à 53 lors du match d’ouverture de la 26-ème édition de l’Afrobasket masculin, mercredi à Antananarivo (Madagascar), a constaté l’envoyé spécial de l’APS.

A la mi-temps, le score était de 60 à 18. La Côte d’Ivoire a été emmenée par son duo de joueurs Mamadi Diané et Guy Edi, auteurs respectifs de 17 et 19 points. Les Eléphants ont alterné le jeu rapide et les attaques placées. Ils ont alternativement joué à l’intérieur et déjoué la défense adverse en dehors du demi-cercle.

L’équipe d’Afrique Sud, arrivée à Madagascar juste à la veille de la compétition après quatre jours de préparation, ne pouvait espérer mieux face à une équipe de Côte d’Ivoire privée pourtant de son maître à jouer Pape Philippe Amagou.
Au finish, les statistiques rendent bien compte de ce match dominé par les Ivoiriens. Ils sont auteurs de 60% aux deux points (31 sur 52), 41% aux trois points (9 sur 22) et 59% aux lancers francs (16 sur 27).

Les Sud-africains n’ont réalisé que 20 paniers sur les 60 tentés. ils ont concédé 31 pertes de balle. Ce qui prouve clairement que leur jeu est encore loin d’être huilé. A moins que ce ne soit la fatigue qui a eu raison de leurs velléités de contester la suprématie du finaliste de la dernière édition.




…Madagascar trop juste face au Mozambique

Madagascar s’est incliné (67-77), mercredi à Antananarivo, lors de la première journée de l’Afrobasket, jusque dans les derniers instants du match face à une équipe du Mozambique très bien en place tactiquement.
Dès l’entame, le Mozambique mieux en place trouve la mire (13-6) face à des Malgaches qui n’avaient que le cœur pour rivaliser. Ils ne disposaient que d’un seul joueur de plus de 2 m dans leur raquette et surtout qui ne semblaient pas maîtriser la tactique de l’équipe adverse.

Mais poussés par leur nombreux public (7.000), les Malgaches se donnent à fond. Grâce à leur pivot américain, ils trouvent le moyen de ne pas trop se laisser distancer (12-18 au premier quart).
Très faibles dans le jeu extérieur à l’image de leurs adversaires du jour, les Malgaches cumulent les mauvais choix dans les derniers gestes. Ils finissent par donner au Mozambique la clé de la première mi-temps que ces derniers ont dominée de pied pour s’imposer 26 à 36.

Malgré un jeu qui reflète ‘’le manque d’expérience internationale’’, de l’avis même de leur coach, les Malgaches commencent à titiller les Mozambicains. N’eussent été les actions naïvement perdues, ils auraient pu égaliser après cinq minutes (40-44).
Ce petit sursaut aura quand même le don de les pousser à y croire davantage et à bousculer la sérénité de l’équipe mozambicaine. Madagascar termine le 3e quart temps avec 5 points de retard (49-54). Il se battra pour maintenir l’écart à ce niveau jusqu’à deux minutes de la fin (65-70).

Au moment où tout un pays commençait à croire à sa première victoire en coupe d’Afrique, des pertes de balle subites notamment du meneur Eric René, profitent à l’équipe Mozambicaine. Celle-ci se requinque et termine la partie avec la victoire en poche (67-77).




…Le Nigeria se joue du Mali (84-59

Le Mali a pu tenir tête au Nigeria pendant cinq minutes seulement puis s’est fait largement dominer avec 25 points d’écart (84-59) à l’occasion des préliminaires de la 26ème édition de l’Afrobasket, mercredi à Antanarivo (Madagascar).
Les D-Tigers étaient méconnaissables à l’entame de ce match, bloqués qu’ils étaient dans leur jeu, en plus de subir les contre-alertes de l’équipe du Mali, qui mène rapidement 3-1 sur un coup à l’extérieur du demi-cercle de son pivot Mamadou Diarra visiblement à l’aise dans ce registre. Le Mali se détache, mais juste un instant, puisque les Nigérians reviennent au forceps dans la partie (10 partout) après cinq minutes de jeu.

Le yo-yo commence dès le début de la partie et les Maliens, bien appliqués en attaque, pilonnent le panier nigérian sans assurer leurs arrières. Et, sur les contres, ils se font prendre par une équipe du Nigeria qui tient la roue sans trop la dépasser. Au finish, le Mali remporte ce premier round de deux points (20-22) sans convaincre, d’autant que l’équipe commettait plus de fautes.

Le Nigeria hausse le défi physique dès le second quart-temps, bloquant les intérieurs maliens en dehors de la raquette la plupart du temps, ou les dominant aux rebonds. Udoka, en bon maître à jouer, distribue de bonnes balles à ses éléments qui ne se gênent pas, à l’image de Derrick Obasohan, de les mettre dans le panier.
Le Nigeria qui gère bien les séquences et alterne jeu rapide et jeu posé, se rapproche puis dépasse le Mali au score après cinq minutes dans le second quart (28-27) et non content de les avoir rejoint, leur adresse un 10 -0 qui va clôre la première partie de ce match (38-27).

De retour des vestiaires, les Maliens font plus que jeu égal avec les D-Tigers sur la première partie du quart-temps (10 points contre 6), mais c’était sans compter avec les habitudes au diésel des Nigérians qui se rebiffent tout de suite après pour renverser la tendance à la marque et terminer le troisième quart-temps par une avance confortable (56-41).
Avec quinze points à leur compteur, les Nigérians, qui ont fini de dompter l’intérieur de la raquette malienne, déroulent et finiront sur des contres à augmenter l’écart pour la porter définitivement à 25 points suite aux nombreuses pertes de balles maliennes sur le dernier quart-temps (84-59).


Sudonline

Jeudi 18 Août 2011 - 12:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter