Afrobasket 2015 : Gorgui Sy Dieng tout feu, tout flammes

Le Sénégal a remporté samedi face au Mozambique son deuxième match dans cet Afrobasket Tunis 2015 (86-74). Grâce à un Gorgui Sy Dieng en mode NBA (28 points dont 13 au 3ème 1/4 temps) les Lions ont pris le dessus sur les Mozambicains.



«Je veux gagner des trophées avec l’équipe du Sénégal et je sais qu’on en est capable», déclarait le joueur des Timberwolves de Minnesota (NBA) en rejoignant la sélection. Gorgui Sy Dieng démontre à suffisance qu'il n'est pas venu pour faire du tourisme avec l'équipe nationale. Il endosse à merveille ses habits de"messie" de la tanière.

 Le fardeau est lourd pour le joueur de 25 ans, mais Gorgui Sy Dieng a les épaules suffisamment larges pour le porter. «Je suis venu pour gagner l’Afrobasket», clame t-il à chaque fois qu'on lui demande ses objectifs en sélection, pour son premier tournoi continental.

Cheikh Sarr tient en lui l'homme providentiel, capable de faire basculer un match à lui tout seul, comme il l'a démontré lors du tournoi amical de Dakar, sur la route de l'Afrobasket, en remportant le trophée de meilleur joueur avec une moyenne de 25 points par match.
 

Pour son entrée en matière dans le tournoi, le Sénégal a disposé du Maroc (77-71) dans une rencontre très disputée. Les Lions ont pu compter sur leur joueur NBA pour venir à bout des Lions de l’Atlas.
Gorgui Sy Dieng s’est contenté du meilleur total de rebonds jusque-là dans le tournoi avec 15 rebonds tout en inscrivant 26 points tandis que ses coéquipiers Antoine Mendy et Malèye Ndoye en ont inscrit 17 points chacun pour assurer la victoire.


Cet après-midi devant le Mozambique, le natif de Kébémer a été décisif dans la victoire du Sénégal (86-74). Avec 28 points marqués et 18 rebonds, Gorgui Sy Dieng a ébloui cette partie de son talent, malgré deux premiers quart-temps poussifs pour lui. Mais le numéro 14 des Lions a du mental et il s'est réveillé au bon moment dans le 3e quart-temps, et toute l'attaque sénégalaise dans son sillage. Des performances qui compteront dans la balance au moment des récompenses individuelles.


Au vu des deux premières sorties de l'équipe du Sénégal dans cet Afrobasket tunisien, il est aisé de noter que les performances de Gorgui sont encore en deçà des possibilités réelles du joueur, qui à sa décharge, découvre la compétition africaine. Le joueur de NBA subit les limites d'un arbitrage pas toujours à la hauteur et une période d'adaptation nécessaire.


Nul doute que le succès final du Sénégal dans ces championnats d'Afrique, passera par un Gorgui Sy Dieng de très haut niveau. Cheikh Sarr compte sur sa star pour ramener le trophée continental à Dakar, 18 ans après le dernier sacre du Sénégal chez les hommes. Ça tombe bien, c'est le rêve de tout un peuple.


Samedi 22 Août 2015 - 17:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter