Afrobasket 2015 : les craintes de Cheikh Sarr, coach des « Lions »



Avant chacune de ses sorties, l’équipe nationale du Sénégal perd au moins deux (2) heures de temps pour rallier le stade omnisport de Tunis. Ce qui cause bien des soucis au coach, Cheikh Sarr «On craint pour l’état physique des joueurs. On fait 50 minutes pour venir au stade. On perd 02 heures de temps pour ça. Ce n’est pas bien. La FIBA devait revoir cela », rage le coach des « Lions ».


En ce qui concerne l’accumulation des matchs, Cheikh Sarr minimise : «Au niveau de la récupération, toutes les équipes sont dans la même situation parce qu’elles jouent 09 heures ». Et « pour ne pas subir les conséquences, il faudra renforcer le niveau alimentaire et faire une bonne réhydratation ». 


Vendredi 28 Août 2015 - 10:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter