Agacé par son audition à la gendarmerie, Pape Diop révèle: "je suis riche avant l'alternance et je n'ai qu'un seul compte à l'étranger"

Pape Diop peine manifestement à digérer son audition ce jeudi par la gendarmerie sur l’origine de sa fortune. Après sa convocation qu’il assimile à de l’ « inélégance » de la part du régime de Macky Sall, le président du Sénat s’est voulu formel. Il s’est prononcé sur l’origine de sa fortune qu’il dit être « licite ». Le leader de la coalition Bokk Guiss Guiss dit aussi avoir détenir des immeubles et autres comptes bancaires avant l’alternance. Toutefois, « je n’ai qu’un seul compte à l’étranger », précise-t-il dans ces propos extraits dans l’édition de 12h de la RFM. Lisez !



Agacé par son audition à la gendarmerie, Pape Diop révèle: "je suis riche avant l'alternance et je n'ai qu'un seul compte à l'étranger"
« Je tiens à préciser à l’attention de mes compatriotes que moi j’ai possédé des immeubles avant l’alternance. J’ai connu les Almadies, ayant une des premières villas des Almadies avant l’alternance. Et je me suis enrichi avant l’alternance. Donc je n’avais pas besoin de ne pas me présenter parce que tout ce que j’ai est licite. C’est pourquoi, comme je l’ai dit tantôt, pour le respect que je dois à tous mes compatriotes,  j’ai accepté de déférer à cette convocation. Je voudrai dire que je ne fais pas partie de ceux qui n’avaient pas de voiture, parce que j’en avais beaucoup, ni de ceux qui n’avaient pas de villas, qui étaient locataires, par exemple à la veille de l’alternance ou même les premières années de l’alternance. C’est pourquoi donc je n’ai pas besoin de ne pas répondre à cette convocation. Donc j’ai répondu à cette convocation et j’ai donné toutes les explications qu’il fallait. Mais je voudrai préciser également pour les sénégalais qui nous écoutent que Pape Diop n’a jamais eu de comptes bancaires. Même lorsque j’étais dans le secteur privé à l’extérieur. Pour la première fois il y a 08 mois, je devais subir une opération du genou et quelques fois, les difficultés de paiement m’avaient obligé à ouvrir un compte au niveau d’une banque de la place avec 4000 euros pour pouvoir détenir une carte de crédit et payer les petites factures. C’est la première fois, mais en dehors de ça, je n’ai jamais eu de l’argent à l’extérieur ».
 
 


Vendredi 1 Juin 2012 - 15:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter