Agitation dans l’affaire Karim Wade : le dossier de la CREI lourd de 46.000 pages, risque du report du procès

Le procès du siècle aura-t-il lieu le 31 juillet prochain. Rien n’est moins sûr du fait de l’évolution de dernière minute du dossier. Convoquée par la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI), le quatuor défensif est attendu ce 8 juillet pour consulter le dossier de leur client. Le pire, c’est que le dossier, très volumineux, est constitué de pas moins de 46.000 pages. Vaincus même avant d’en déchiffrer la moindre ligne, Mes Ciré Clédor LY, Demba Ciré Bathily, Seydou Diagne et El Hadji Amadou Sall sont inquiets même sur la possibilité de le décrypter avant cette date fatidique du 31 juillet.



Incertitude sur le fameux procès de Wade-fils fixé au 31 juillet. Ça grince des dents du côté de ses avocats qui ne seraient pas du tout contents des agissements de la CREI quant à la réception pour lecture du dossier de leur client avant la date fatidique. Car estime le quatuor défensif de Karim, à près d’un mois du procès, ils n’ont toujours pas feuilleté ne ce serait que la moindre ligne du dossier alors que celui-ci est volumineux de 46.000 pages. Montés au créneau dernièrement pour réclamer le dossier de leur client, à travers une lettre adressée à Henry Grégoire Diouf, président de la CREI, la Cour a fini par se prononcer et les convoquer le 8 juillet prochain pour que les deux (2) parties en discutent. Aura lieu ou n’aura pas lieu le 31 juillet ? Dans tous les cas, on s’achemine vers un procès marathon. Pas moins d’une centaine de témoins a été citée ». Vers de longues audiences donc, selon les sources de « l’As ».


Vendredi 27 Juin 2014 - 12:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter