Agression mortelle dans un car rapide-Amy Niang décède des suites d’un coup de couteaux reçu à la cuisse



La Cour d’assise de Dakar a condamné, hier, Abdoulaye Diallo dit vieux qui est un apprenti chauffeur aux travaux forcés à perpétuité pour avoir commis une agression avec violence qui a abouti à la mort sur la personne de Amy Niang.
En effet, c’est  en se rendant chez un ami, dans la nuit du 02 au 03 août dernier qu’Amy Niang âgée d’une vingtaine d’années a été victime d’une agression qui a viré au drame.
L’incident s’est produit dans le «car rapide» qu’elle avait emprunté. Selon le chauffeur du car en question, c’est au niveau de marché «Boubess» que trois agresseurs ont embarqué dans son véhicule. Ces derniers ont profité du fait qu’il roulait au ralenti à cause un dos d’âne pour monter à bord du véhicule et dicter leur loi aux passagers.  Ce fut la débandade. L’un des passagers, Moussa Cissé, a soutenu devant la barre de la Cour d’assises de Dakar que l’un des agresseurs s’est avancé en direction de la dame Amy Niang en lui demandant d’un ton menaçant de lui remettre son portable. Devant la résistance de cette dernière, Abdoulaye Diallo dit Vieux a sorti un couteau avec lequel il lui a asséné le coup fatal sur la cuisse droite. Cette dernière a, en effet, succombé à sa blessure au centre de santé Roi Baudouin.
Une fois leur forfait accompli, Vieux et ses acolytes avaient sauté du car, mais ils ont été rattrapés par quelques passagers et des passants. A la barre l’accusé a reconnu et endossé les faits qui lui sont reprochés. «Je reconnais que c’est moi qui ai commis ce meurtre» a-t-il dit.

IGFM

 


Vendredi 28 Mars 2014 - 13:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter