Agriculture: Le président de la Banque Africaine de Développement dit vouloir lutter contre "la pauvreté extrême" dans le continent

Le président de la Banque Africaine de Développement (BAD), le Nigérian Akinwumi Adesina a annoncé mercredi vouloir "lutter contre la pauvreté extrême sur le continent d’ici à 2025", lors d’une conférence sur l’agriculture à Diamniadio (27 km à l’est de Dakar).



"Les pays africains doivent opérer des changements qualitatifs dans les perceptions de leur politique agricole en vue de créer les conditions d’un envol agricole africain capable de porter la croissance et le développement du continent et d’éliminer la pauvreté extrême", a dit Adésina.
 
Selon lui,"il est temps de libérer le potentiel agricole de l’Afrique car tous ont fait le constat que l’afrique est le continent le plus doté en ressources, en sols cultivables, en eau, mais tous aussi ont fait le constat gênant qu’il est le (continent) le plus pauvre".
 
Le président de la BAD a souligné qu’il "urge de réduire les importations" sur le continent, estimées à 35 milliards de dollars.
 
 
"Il nous faut une perception différente de l’agriculture en changeant les méthodes, les stratégies pour sortir des millions de personnes de la pauvreté et les guider vers la richesse. Cette transformation peut se faire", a-t-il ajouté.
 
L’agriculture assure la subsistance de 80% de la population africaine qui emploie près de 60% d’africains économiquement actifs.
 
Présidée par le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall au Centre de conférences Abdou Diouf, cette rencontre de trois jours se déroule en présence du président de la BAD, du Premier ministre de la RDC, Augustin Mata Ponyo, des représentants de l’Union africaine et des Nations unies.

Source : Alerte Info


Jeudi 22 Octobre 2015 - 07:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter