Ahmed Suzanne Camara de l’APR sur l’affaire de drogue: «La personne qui doit se démettre, c’est le général Pathé Seck, il n’a pas été à la hauteur"

Les premières mesures conservatoires tombées dans le cadre de l’affaire de drogue à l’OCRTIS, Office Centrale de Répression du Trafic Illicite de Stupéfiants, le feuilleton qui est loin de connaitre une épilogue est partie pour faire des dégâts notamment au niveau du parti présidentiel, l’Alliance pour la République (APR) où on est pas encore tout à fait satisfait des sanctions à l’instar de Ahmed Suzanne Camara du réseau des enseignants de l’APR qui invite le Chef de l’Etat à « aller plus loin que ça » à savoir « démettre le ministre de l’Intérieur, le général Pathé Seck qui « n’a pas été à la hauteur ».



Ahmed Suzanne Camara de l’APR sur l’affaire de drogue: «La personne qui doit se démettre, c’est le général Pathé Seck, il n’a pas été à la hauteur"

« Cette situation dépasse plus d’un et je pense que le président Sall est en train de gérer cette affaire là. Aujourd’hui, le ministre de l’Intérieur doit se démettre. Il n’a pas été à la hauteur pour gérer cette affaire là. Et quand il nous parle de guerre fratricide, ce n’est pas de son ressort. C’est une sortie malheureuse qu’il a faite. La personne la mieux indiquée qui doit se démettre, c’est le général Pathé Seck. Il n’a pas été à la hauteur et n’a pas su gérer cette affaire là. On a démis le Directeur de la police, c’est bien. C’est ce que nous encourageons mais on doit aller plus loin que ça. Parce que c’est une affaire sérieuse qui date de longtemps. Elle existe du temps de Wade. On sait que comment ça se passe. Le président Sall est suffisamment informé en tout cas pour prendre les décisions idoines », du réseau des enseignants de l’APR sur les ondes de la RFM.


Samedi 27 Juillet 2013 - 11:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter