Aïda Mbodj : «BBY a sacrifié les femmes… Macky Sall qui a jugé sous Wade le travail de titan de la femme sénégalaise pouvait..."



Aïda Mbodj : «BBY a sacrifié les femmes… Macky Sall qui a jugé sous Wade le travail de titan de la femme sénégalaise pouvait..."

Formé hier, le nouveau bureau de l’Assemblée nationale n’est pas du tout pour plaire à la responsable libérale, députée et maire de Bambey qui ne cache pas son courroux pour fustiger le fait que la représentation nationale au lieu de voter les lois dont elle est en charge, les transgresse notamment la loi sur la parité qui ont valu au Sénégal « les félicitations du président Barack Obama, François Hollande, du Parlement européen et récemment de Jacob Zouma ».

 «Cette loi mérite plus de considération car elle vaut toutes les diplomaties mises en œuvre» mais malheureusement « la majorité parlementaire, incarnée par Benno Bokk Yakaar (BBY), a préféré sacrifier les femmes pour des raisons électoralistes et politiques. Or, le président de la République, Macky Sall, pouvait demander à ses alliés de leur donner des femmes. Autant dire que c’est une énième déception des Sénégalais avec ce régime-là », assène Aïda Mbodj qui se lâche sur le président de l’Assemblée nationale.

« En dépit du travail des femmes députées au sein de cette législature, Moustapha Niasse, président de l’institution, n’ait pas pesé de tout son poids pour que la Loi sur la parité soit respectée dans toute sa rigueur » charge la responsable libérale plus amère de constater que « Macky Sall alors premier ministre sous l’ancien régime avait pu juger le travail de titan que la femme sénégalaise a eu à abattre décide au sujet de cette loi de faire moins que son prédécesseur Wade ». 


Samedi 12 Octobre 2013 - 12:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter