Aida Mbodj : «Nous n’accepterons pas d’être mis à l’écart par…»

Aida Mbodji, l’une des principales animatrices de la fronde au sein du Pds, a donné les raisons qui ont fait qu’elle a pris position. En effet, le député libéral déclare ne pas vouloir cautionner la mise à l’écart des personnalités les plus légitimes de leur formation, au détriment d’autres, de moindre envergure.



Aida Mbodj : «Nous n’accepterons pas d’être mis à l’écart par…»
 «Contrairement aux autres qui préfèrent partir, nous, nous préférons mener notre combat à l’intérieur du parti.», a déclaré Aida Mbodji, membre de la fronde au Pds. Elle se prononçait sur les motivations du mouvement qu’ils ont initié. Et l’édile de Bambey de poursuivre : «On a toujours dit que le parti était dans la léthargie depuis trois ans.»

Selon elle, il n’est pas question de tomber dans le piège du président Macky Sall. Et pour ce, il est vital que le Pds donne à chacun ce qui lui revient de droit. «Macky Sall est très clair dans sa démarche. Il a planifié la déstabilisation du Parti démocratique sénégalais. Il y a des gens légitimes. Comme Diagne Fada et moi, qui devons jouer les premiers rôles. Nous avons gagné dans nos départements et nos communes et nous ne sommes que deux dans ce parti à l’avoir fait. Ainsi, dans le mémorandum, il n’est pas question que les deux seuls légitimes au plan de la représentativité, puissent jouer les seconds rôles, parce qu’on l’a dit, la noblesse en politique, c’est la représentativité.», a-t-elle déclaré.



Avant de se montrer plus ferme : «Il n’est pas question que Diagne Fada et moi,  puissions jouer les seconds rôles, alors que d’autres, moins légitimes que nous, veulent nous mettre à l’écart. Cela, nous ne pouvons l’accepter», a-t-elle averti. 

Ousmane Demba Kane

Mardi 2 Juin 2015 - 10:09




1.Posté par baye le 29/09/2015 18:47 (depuis mobile)
aida je te conseil ne n'est quitter le pds

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter