Aïda Mbodj se défend: «Wade n'est pas en train de faire un règlement de comptes»



Aïda Mbodj se défend: «Wade n'est pas en train de faire un règlement de comptes»
Aïda Mbodj rompt le silence. Ce, pour marquer le coup sur les intentions prêtées à Me Abdoulaye Wade selon lesquelles, ce dernier a porté son choix sur elle pour diriger le groupe parlementaire libéral et démocratique dans le but de punir Modou Diagne Fada. La députée libérale qui nie les faits, martèle que «Me Abdoulaye Wade n'est pas en train de faire un règlement de comptes » mais « veut tout simplement honorer la femme ».
 
«S'il y a des frondeurs, ça veut dire que, moi aussi, j'étais dans la fronde. Me Abdoulaye Wade a voulu honorer la femme, c'est ce qu'ils (Fada et Cie) ne veulent pas. Mais, si c'était pour punir seulement la fronde, je ne serais pas choisie. J'ai porté le combat de principe, du début jusqu'à la fin. C'est après qu'on m'a écartée, on ne me convoquait plus. Après, il y avait des collusions qu'ils ne voulaient pas que je sache. Si c'était seulement pour punir les frondeurs, je ne serais pas choisie. Ça va dédouaner Me Abdoulaye Wade des intentions qu'on veut lui prêter », réagit Aïda Mbodj dans les colonnes du «Le Populaire». 


Mardi 13 Octobre 2015 - 11:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter