Aïda Ndiongue sur les traces de Karim : Mise en demeure, elle a jusqu’au 28 avril pour justifier 41 milliards

Les choses se corsent pour la responsable libérale. Placée sous mandat de dépôt depuis le 17 décembre dernier pour détournements de deniers publics dans le cadre du fumeux plan Jaxaay, la détenue du camp pénal a fini d’être dans le viseur du procureur spécial de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI). Mise en demeure par le bourreau de Karim Wade dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis, l’ancienne sénatrice et mairesse des HLM devra justifier la provenance licite de 41.140.158.846 F CFA. Une fortune bien des 47,675 milliards annoncés par le procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye lors de sa fameuse conférence de presse tenue peu après l’arrestation d’Aïda Ndiongue. Le compte à rebours déclenché hier, elle a jusqu’au 28 avril pour des réponses au parquet spécial.



Aïda Ndiongue sur les traces de Karim : Mise en demeure, elle a jusqu’au 28 avril pour justifier 41 milliards
La traque aux biens de la responsable libérale enclenchée. C’est ce qui est ressortie de son face-à-face avec le procureur spécial près de la CREI, Alioune Ndao qui lui donne jusqu’au 28 avril prochain pour justifier sa fortune estimée à 41.140.158.846 F CFA loin des 47, 675 milliards annoncés par le Procureur de la République. Mais qu’à cela ne tienne, mise en demeure, Aïda Ndiongue a un mois pour s’expliquer sur sa fortune.


Le face-à-face n’ayant duré qu’une (1) heure trente (30) minutes. Et c’est vers 12h30 que la responsable libérale est ressortie des locaux de la CREI avec sa mise en demeure où peut lire la somme des 41 milliards qui prouvent que pas moins de six (6) milliards ont été défalqués de la première somme des poursuites (47, 675 milliards) contre la détenue qui en l’espace de 48 heures, a été extraite de sa cellule pour faire face au bourreau de Karim Wade dans le cadre de la taque des biens dits mal acquis. 


Samedi 29 Mars 2014 - 10:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter