Al-Amine à Dianté: "Nous ne sommes pas contents de vous et nous..."

Le risque de grève qui menace l’école à la rentrée ne laisse pas indifférents les chefs religieux. C’est dans cette optique que Serigne Abdoul Aziz Sy «Al Amine» s’est entretenu avec le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne, suivi d’un autre avec le coordonnateur du Grand cadre, Mamadou Lamine Dianté. Cette occasion a été saisie par le porte-parole du Khalife général des Tidjanes, pour dire tout le mal qu’il pense du comportement de certains enseignants.



Al-Amine à Dianté: "Nous ne sommes pas contents de vous et nous..."
Les promesses de perturbations des enseignants lors de la rentrée scolaire n’agréent pas Serigne Abdoul Aziz Sy «Al Amine». Ce dernier l’a révélé, hier, en marge d’un entretien avec le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam : «Nous avons déjà discuté sérieusement avec Dianté. Je lui ai fait savoir que nous, parents d’élèves, nous ne sommes pas contents de vous. Parce que nos enfants n’ont ni les attitudes ni les aptitudes, encore moins les compétences à cause de ce que vous êtes en train de faire. Dès la rentrée des classes, vous faites grève et ce n’est pas bon pour les élèves».

Très remonté contre ces grèves récurrentes, le chef religieux enchaine : «Nous, parents d’élèves, devons faire la grève pour vous contrer, pour montrer que nous ne sommes pas contents de ce que vous faites. Vous avez laissé les enfants à eux-mêmes sans s’occuper de leur éducation, sans s’occuper de leur apprentissage pour faire du «Xar matt» alors que c’est de votre responsabilité de les éduquer.

Mamadou Lamine Dianté n’a pas été insensible à ces propos d’Al Amine puisque, révèle-t-il, «Il m’a dit qu’il fera tout son possible, cette fois-ci, pour qu’on ne les entende pas dans des grèves. S’ils ne le font pas, nous, parents d’élèves, nous porterons des brassards rouges pour manifester notre mécontentement»

Ousmane Demba Kane

Mercredi 16 Septembre 2015 - 09:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter