Alassane Diallo sur les 41 ex-employés : « Pour ce qui concerne les ICS, c’est une affaire classée…Ils nous doivent de l’argent »



Alassane Diallo sur les 41 ex-employés : « Pour ce qui concerne les ICS, c’est une affaire classée…Ils nous doivent de l’argent »
Les 41 ex-employés des Industries Chimiques du Sénégal (ICS) qui voulaient manifester ce matin à Thiès lors du conseil des ministres décentralisé devraient de l’argent à la société selon le Directeur Général, Alassane Diallo qui dit avoir tourné cette page depuis que le Tribunal de Thiès a tranché en faveur des ICS. « Il y a eu aux ICS un arrêt de travail, le 2 novembre 2010 et à la suite de cet arrêt, nous avons eu à licencier 41 agents. Pour ce qui concerne les ICS, c’est une affaire classée, les mêmes agents, le tribunal du travail de Thiès a débouté toutes leurs demandes et les a condamné  d’ailleurs à payer aux ICS des dommages et intérêts », souligne ce dernier qui ne manque pas de faire part d’une enveloppe de 100 milliards décaissée par l’Etat du Sénégal pour venir au secours des ICS.

 
« Il s’agit d’une enveloppe financière de 100 milliards de F CFA correspondant à des investissements sur 3 ans. Nous pensons que ces fonds sont largement suffisants pour assurer tous les besoins d’investissements et stabiliser définitivement la situation de l’entreprise », assure Alassane Diallo.


Jeudi 5 Juin 2014 - 20:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter