Alerte à la poudre inflammable sur la plage de Yarakh

Une découverte moins le moins insolite sur la plage de Yarakh. Le pire, croyant que c’était du mil alors qu’il s’agit de poudre inflammable, certains riverains en ont emporté chez eux. Des membres défense de l’environnement et de la baie de Hann se lèvent.



Alerte à la poudre inflammable sur la plage de Yarakh
Inquiétude sur la baie de Hann et les autorités feraient mieux d’agir. Pour l’heure, les gendarmes ont fini de mettre en branle les premières mesures de sécurité à travers un périmètre de sécurité interdisant mais le problème est là.  Cheikh Dionne est le président du réseau communautaire de la défense de l’Environnement de Hann. Il ne manque pas d’expliquer. « Lorsque le conteneur est arrivé sur le sable, des gens l’ont ouvert pensant à d’intéressantes découvertes mais lorsqu’ils l’ont ouvert, ils ont vu plein de fûts et à l’intérieur, des sachets contenant des grains ».

 
Ce, avant que Mbacké Seck, membre de l’association pour la défense de la baie de Hann, n’annonce le pire. Au départ dit-il, « avec la couleur, certains pensaient que c’était du mil et  en ont donc amené chez eux ». Et de prévenir qu’ « un produit de cette nature sur une plage d’un (1) kilomètre peut déborder à tout moment avec du liquide inflammable tel que le carburant dans les pirogues, les gens qui grillent le poisson en bordure de mer ». Autrement dit, les facteurs à risques ne manquent pas. C’est pour cela, alerte-t-il sur les ondes de la Rfm que « l’urgence, c’est de venir prendre le conteneur malgré ». L’association pour la défense de la baie de Hann salue toutefois le fait que le site soit sécurisé. 

Pape Moussa BA (stagiaire)

Samedi 16 Août 2014 - 15:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter