Algérie : des islamistes tués

Selon un bilan officiel des dizaines de combattants islamistes ont été tués dans plusieurs localités algériennes lors de multiples opérations conduites par les forces de défense et de sécurité.



De violents affrontements entre forces de sécurité et djihadistes se sont multipliés ces derniers jours.
 
Le ministère Algérien de la défense dans un point de presse hier lundi a signalé d'entrée de jeu, que ses troupes ont tué un djihadiste à Tadmait à 80 kilomètres à l'est de la capitale.
 
Selon la source ministérielle La mort de ce djihadiste au cours d'une opération militaire intervient deux jours après que trois autres ont été tués dans la même zone portant à 12 le nombre d'hommes armés tués par les forces de sécurité en une semaine.
 
Des sources sécuritaires ont également signalé que dans le cadre des opérations de ratissage la police algérienne avaient également tué un jihadiste portant une ceinture d'explosifs dans la région Tizi Ouzou.
 
Un total de "157 terroristes, dont 10 commandants" ont été tués ou arrêtés dans des opérations militaires l'année dernière, selon le ministère de la Défense.
 
Les observateurs notent que malgré l'adoption d'une charte de paix et de réconciliation en 2005 visant à tourner la page sur le conflit, les groupes armés restent actifs dans le centre et l'est de l'Algérie.
 
En 2015, l'armée algérienne a tué ou arrêté "157 terroristes", selon un bilan du ministère de la Défense.
 
La guerre civile qui a secoué l'Algerie dans les années 1990 et qui a opposé le gouvernement et les islamistes a causé la mort de quelques 200.000 personnes.


Source: BBCafrique
 

Aminata Diouf(stagiaire)

Mardi 29 Mars 2016 - 10:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter