Algérie: il filme des policiers voleurs, il encourt trois ans fermes

En Algérie, le procureur de Ghardaïa, une ville à 600 km au sud d'Alger, a requis mardi 3 juin trois ans de prison ferme contre un habitant qui a filmé des policiers. Cet habitant est accusé de « publication de photos et de vidéos qui touchent à l'intérêt national ». A l’image, on voit des policiers en train de commettre un vol.



Les forces de l'ordre algériennes affrontent des habitants de Ghardaïa, en proie à des violences communautaires, le 18 mars 2014.
Les forces de l'ordre algériennes affrontent des habitants de Ghardaïa, en proie à des violences communautaires, le 18 mars 2014.

Les faits ont eu lieu fin novembre, à une centaine de kilomètres de Ghardaïa. Ce jour-là, des affrontements entre deux équipes de foot éclatent et provoquent des réactions en chaîne de violences entre les quartiers de deux communautés, les Mozabites, des Berbères, d'un côté, et  les Chaambas, des Arabes, de l’autre. Les violences vont durer deux jours, un habitant est tué. Les dégâts matériels sont très importants. C’est à ce moment-là que beaucoup d’habitants de la région, fatigués des affrontement à répétition, commencent à filmer ce qui se passe dans  ville.

La justice aujourd’hui reproche à Youcef, 47 ans, d’avoir filmé deux policiers en train de commettre un vol, pendant les violences. La vidéo avait été diffusée sur les réseaux sociaux puis utilisée par une chaîne de télévision privée. Ces images constituent, selon la justice, un outrage à corps constitué et une atteinte à l’intérêt national.

Youcef nie avoir fait cette vidéo, mais il est en prison depuis le 27 mars. Le verdict prévu lundi prochain sera très commenté. A Ghardaia, c’est grâce aux vidéos des habitants que certains policiers ont été mis en cause pour laxisme ou pour participation aux affrontements communautaires.

Source : Rfi.fr



Mercredi 4 Juin 2014 - 09:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter