Algérie: il y aura dix candidats à la présidentielle d'avril

La période de dépôt des dossiers de candidature à l'élection présidentielle est close en Algérie. Il y a donc dix candidats. Offciellement, l'heure limite mardi soir pour faire acte de candidature était minuit, mais la soirée ne s'est pas déroulée comme prévu.



Le président Abdelaziz Bouteflika fait partie des dix candidats à la présidentielle. REUTERS/Louafi Larbi
Le président Abdelaziz Bouteflika fait partie des dix candidats à la présidentielle. REUTERS/Louafi Larbi

Les inscriptions devaient être closes à minuit hier, mardi, mais le dernier candidat à se présenter au Conseil constitutionnel, Rachid Nekkaz, a affirmé que le véhicule qui transportait ses formulaires de parrainage s’était perdu. Le Conseil constitutionnel lui a accordé une heure supplémentaire. Sans résultat.

A une heure du matin, il y avait donc dix candidats à la candidature à l’élection présidentielle prévue le 17 avril. Parmi eux, le président Abdelaziz Boutelfika, l’ex-chef de gouvernement Ali Benflis, l’ancien ministre du Trésor Ali Benouari, et la leader du parti des travailleurs, Louisa Hanoune.

Accusations de corruption

Les partis islamistes sont les grands absents de cette élection. Le MSP (Mouvement de la société pour la paix) et Ennahda ont appelé au boycott la semaine dernière.

L’autre donnée importante ce sont les accusations de fraude qui se multiplient. Plusieurs candidats se sont retirés dénonçant une corruption aux parrainages. Ali Benflis a relancé la polémique mardi en affirmant : « Si la justice était indépendante, il y aurait eu des plaintes contre X par milliers ». D’ici deux semaines, le Conseil constitutionnel doit valider les dossiers de candidature. La campagne électorale commencera le 23 mars.

Source : Rfi.fr
 



Mercredi 5 Mars 2014 - 10:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter