Algérie: la région de Sidi Bel Abbès secouée par un attentat

En Algérie, le ministère de la Défense a annoncé, dimanche 13 juillet, qu’un convoi militaire avait été visé par l’explosion d’une bombe artisanale ce week-end. Sept morts ont été recensés. Mais l’attaque a aussi eu lieu dans une zone peu habituée aux attaques terroristes contre les militaires.



Trois soldats algériens ont perdu la vie dans l'attaque. REUTERS/Louafi Larbi
Trois soldats algériens ont perdu la vie dans l'attaque. REUTERS/Louafi Larbi

L’explosion a eu lieu dans la région de Sidi Bel Abbès, à 450 kilomètres à l’ouest d’Alger. Samedi soir, peu avant 20h, une bombe artisanale explose au bord de la route où passe un convoi militaire. Trois soldats et quatre gardes communaux, des civils engagés pour lutter contre le terrorisme, sont tués. L’armée boucle alors la zone et lance un ratissage, mais le ministre de la Défense ne précise pas si des arrestations ont eu lieu ou si des terroristes ont été tués.

Maquis terroriste

La région de Sidi Bel Abbès était un maquis terroriste important pendant les années 1990. Mais depuis le début des années 2000, les attaques y sont très rares, même si cette année, trois civils ont été tués, probablement, estiment certains experts, parce qu’ils ont découvert des individus qui s'y cachaient. Car aujourd’hui, la région serait un lieu de repli pour quelques terroristes.

Cette attaque est la plus meurtrière depuis celle de Tizi Ouzou. Au mois d’avril, entre 10 et 14 militaires, selon différentes sources, avaient été tués dans l’explosion d’une bombe. Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) avait alors revendiqué l’attentat.

Source : Rfi.fr



Lundi 14 Juillet 2014 - 09:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter