Algérie: les premières images de Bouteflika, pour démentir les rumeurs

Pour la première fois depuis son hospitalisation le 27 avril dernier, les Algériens ont pu voir ce mercredi 12 juin des images d'Abdelaziz Bouteflika, prises dans un salon des Invalides où il est en convalescence. La communication a minima autour de l'évolution de son état de santé avait alimenté toutes les spéculations à Alger et Paris. Cette communication officielle marque un tournant : il s'agit de montrer que, non seulement le président algérien est bien vivant, mais il est aussi au travail et capable d'assumer ses fonctions.



Le président algérien Abdelaziz Bouteflika (c.), le 12 juin 2013, en compagnie de Ahmed Gaid Salah (g.), chef d'état-major des armées, et du Premier ministre Abdelmalek Sellal (d.) Algérie presse service / AFP
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika (c.), le 12 juin 2013, en compagnie de Ahmed Gaid Salah (g.), chef d'état-major des armées, et du Premier ministre Abdelmalek Sellal (d.) Algérie presse service / AFP
La scène a été filmée lors de la visite du Premier ministre, Abelmalek Sellal, et du chef d'état major de l'armée algérienne, Ahmed Gaïd Salah, mardi 11 juin. Sur ces images, diffusées ce mercredi 12 juin pour la première fois par la télévision publique, Abdelaziz Bouteflika est assis, vêtu d'une robe de chambre. On le voit parler avec ses interlocuteurs, mais on n'entend pas leurs voix. Avec la main droite, le président porte une tasse à sa bouche et mange une pâtisserie.
Des images qui semblent confirmer les bulletins de santé
En observant de près, on peut constater qu’il soufre d'une raideur de tout le coté gauche. Ce qui vient confirmer que l'AVC a affecté ses capacités motrices. Cela illustre aussi le bulletin de santé signé de deux de ses médecins accompagnateurs, indiquant notamment qu'Abdelaziz Bouteflika observe actuellement aux Invalides, « une période de réadaptation fonctionnelle » pour « consolider l'évolution favorable de son état de santé ».
La diffusion de ces quelques images est destinée à démentir les rumeurs sur une dégradation de l'état de santé du président algérien, qui ont circulé à Paris et à Alger.
L’hospitalisation d’Abdelaziz Bouteflika, qui est à la tête de l'Algérie depuis 14 ans, avait été annoncée le 27 avril dernier par les autorités algériennes, qui évoquaient alors un « accident ischémique cérébral ».
Réponse des autorités à un climat politique agité
Depuis, les informations délivrées sur l’état de santé du président algérien ont été rares, et certains titres de la presse algérienne – qui s’apprêtaient à publier des articles faisant état d’une dégradation de l’état de santé du président algérien – avaient même été censurés.
La publication de ces photos intervient alors que des signes d’agitation politique ont commencé à se faire jour dans le pays.
Source: RFI


Jeudi 13 Juin 2013 - 09:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter