Algérie: nouvelles violences à Ghardaïa

De nouveaux affrontements entre jeunes Arabes et Mozabites, ont eu lieu le 5 février dans la ville de Ghardaïa. Un bilan partiel fait état d'un mort et d'une dizaine blessés. La tension restait vive hier soir dans cette ville située à 600 km au sud d'Alger où de sérieux incidents entre les deux communautés rivales avaient éclaté fin décembre.



Des Algériens appartenant à la comunauté mozabites à Ghardaïa, 27 janvier 2014. Suzanne Basso a été exécutée au Texas hier soir. Cette handicapé
Des Algériens appartenant à la comunauté mozabites à Ghardaïa, 27 janvier 2014. Suzanne Basso a été exécutée au Texas hier soir. Cette handicapé

Tout a commencé mardi soir lorsqu’un bus a été caillassé. A l’intérieur des jeunes manifestants de la communauté arabe. Treize d’entre eux sont blessés. L’information circule très vite. Des dizaines de voitures arrivent en renfort. En représailles, des groupes de jeunes attaquent des habitants de la communauté mozabite. Deux véhicules sont incendiés et leurs propriétaires roués de coups.

Dans la soirée, la violence a gagné les quartiers un à un. Des maisons ont été attaquées avec des cocktails molotov et détruites par le feu. Une trentaine de famille ont dû passer la nuit dehors.

Les affrontements les plus violents ont eu lieu hier près d’un cimetière mozabite. Les centaines de policiers présents n’ont pas pu arrêter les affrontements malgré les gaz lacrymogènes. Comme ils l’avaient promis en cas de détérioration de la situation, les commerçants sont à nouveau en grève. Le calme n’aura donc pas duré un mois malgré la présence de 3 000 gendarmes envoyés en renfort au début de l’année.

Hier dans la soirée, la Ligue de défense des droits de l’homme a publié un communiqué dénonçant le pourrissement de la situation sécuritaire dans la ville.

Source : Rfi.fr


Dépéche

Jeudi 6 Février 2014 - 10:53




1.Posté par maliweb le 06/02/2014 16:18
Ce n'est vraiment pas raisonnable ce qu'ils font là.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter