Algérie: un nouveau gouvernement

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a nommé lundi le premier gouvernement de son quatrième mandat, une équipe de 34 ministres dominée par les technocrates.



Abdelmalek Sellal va diriger un gouvernement de 34 membres dominé par des technocrates
Abdelmalek Sellal va diriger un gouvernement de 34 membres dominé par des technocrates

L'opposition n’y est pas entrée, contrairement à ce qu’avait souhaité le nouveau Premier ministre Abdelmalek Sellal, nommé le 28 avril.

Les principaux ministres conservent leurs postes. Le diplomate Ramtane Lamamra est reconduit aux Affaires étrangères, Tayeb Bélaïz à l'Intérieur, Tayeb Louh à la Justice, Youcef Yousfi à l'Energie, et le général Ahmed Gaïd Salah, à la Défense.

D’autres ont quitté le gouvernement. C’est le cas de la ministre de la Culture Khalida Toumi, ex-opposante et ancienne égérie des féministes algériennes. Elle est remplacée par une autre femme, Nadia Labidi, cinéaste et enseignante à l'université d'Alger.

Le ministre des Finances, Karim Djoudi, a également quitté le gouvernement. Mohamed Djellab, un ancien ministre délégué au Budget, a été désigné pour lui succéder.

La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghebrit, figure parmi les nouveaux membres. Elle dirigeait un centre de recherche en anthropologie. Aïcha Tagabou, 35 ans, la plus jeune de l’équipe, est chargée du Tourisme et de l'Artisanat.

Abdelaziz Bouteflika, 77 ans, a été réélu le 17 avril dernier malgré de lourds ennuis de santé.

Source : BBC Afrique



Mardi 6 Mai 2014 - 02:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter